Scènes de crime à Montréal dans les années 1940

Scène de meurtre aux alentours du 698 rue Sainte-Catherine. - 24 août 1948. VM095-Y-1-1-1-D6. Archives de la Ville de Montréal.

Scène de meurtre aux alentours du 698 rue Sainte-Catherine. – 24 août 1948. VM095-Y-1-1-1-D6. Archives de la Ville de Montréal.

C’est bien connu, Montréal a longtemps joui d’une réputation de ville permissive à la vie nocturne agitée. La prohibition mise en place aux États-Unis et dans les autres provinces canadiennes depuis les années 1920 a notamment encouragé ce statut particulier de notre métropole. Dans les années 1940, cabarets, clubs de jazz ou boîtes de nuit abondaient ainsi, permettant aux citoyens, aux soldats ou aux touristes venus de partout de vivre le gai Montréal, chanté par Willie Eckstein et ses successeurs.

Scène d’un meurtre survenu à l'intersection Saint-Laurent et De la Gauchetière. - 12 août 1945. VM095-Y-1-1-1-D2. Archives de la Ville de Montréal.

Scène d’un meurtre survenu à l’intersection du boulevard Saint-Laurent et de la rue de la Gauchetière. – 12 août 1945. VM095-Y-1-1-1-D2. Archives de la Ville de Montréal.

Au cœur de cette joyeuse agitation, le Red Light, haut lieu de la prostitution, des maisons de jeu et de la vente de drogues. Alors que le quartier vit sous la mainmise du crime organisé, la police fait preuve d’une tolérance parfois suspecte, jusqu’à ce que les avocats Jean Drapeau et Pacifique Plante pousse les autorités municipales à faire enquête. La commission menée par le juge François Caron fera éventuellement grand bruit en mettant à jour certains mécanismes sous-jacents du crime organisé montréalais.

Scène du meurtre du sergent détective Henry Farmer, au 8418 Berri. - 17 mars 1944. VM095-Y-1-1-1-D1. Archives de la Ville de Montréal.

Scène du meurtre du sergent détective Henry Farmer, au 8418 Berri. – 17 mars 1944. VM095-Y-1-1-1-D1. Archives de la Ville de Montréal.

La police de Montréal compte 1510 hommes en 1943, parmi lesquels 1003 constables et 168 sergents détectives. Au cours des années 1940, elle documente à son habitude les crimes qui surviennent sur son territoire. Certains des documents générés à cette époque aboutissent dans nos archives (il est à noter que le SPVM possède par ailleurs ses propres archives et son musée). Le fonds du Service de la police de Montréal fournit ainsi certaines informations sur le travail des policiers effectué entre 1894 et 1961. Bien que parcellaire, ce fonds comprend plusieurs archives d’intérêt, parmi lesquelles 193 photographies produites entre 1943 et 1950, afin de documenter les scènes de crime.

Scène d’un vol à main armée avec une voiture Dodge au premier plan. - 3 février 1945. VM095-Y-1-2-1-D02. Archives de la Ville de Montréal.

Scène d’un vol à main armée avec une voiture Dodge au premier plan. – 3 février 1945. VM095-Y-1-2-1-D02. Archives de la Ville de Montréal.

Fiche de Eddie Baker, arrêté par la police pour « drogues et vol à main armée ». 1924. P43-3-2_V16_E155-E156. Archives de la Ville de Montréal.

Fiche de Eddie Baker, arrêté par la police pour « drogues et vol à main armée ». 1924. P43-3-2_V16_E155-E156. Archives de la Ville de Montréal.

Ces photos du Service de police présentent essentiellement les scènes de crimes et délits survenus à Montréal à cette époque. Si elles visent initialement à documenter les lieux d’homicides, de vols, de délits de fuite ou autre, ces images uniques nous permettent aujourd’hui de redécouvrir divers coins de rues à une époque fort différente de la nôtre. On y aperçoit par exemple un boulevard Saint-Laurent en plein Red Light, ou encore un boulevard Rosemont, une rue Hochelaga ou une rue Masson autour desquelles la campagne prédomine encore.

Homicide involontaire à l'intersection de la rue Saint-Hubert et de l'avenue Duluth. - 27 septembre 1949. VM095-Y-1-1-3-D13. Archives de la Ville de Montréal.

Homicide involontaire à l’intersection de la rue Saint-Hubert et de l’avenue Duluth. – 27 septembre 1949. VM095-Y-1-1-3-D13. Archives de la Ville de Montréal.

Ces photographies sont maintenant accessibles en ligne… Découvrez :

Une sélection de 104 images au sein de notre album Flickr : https://www.flickr.com/photos/archivesmontreal/albums/72157667072424815

La collection complète de photographies dans notre catalogue : http://archivesdemontreal.ica-atom.org/photographies-1971

***

Le saviez vous? Quelques données intéressantes ou surprenantes en lien avec la criminalité montréalaise en 1943 :

Pourcentage des arrestations principales effectuées durant l’année :

  • Ivresse : 27%
  • Vagabondage : 18%
  • Jeu : 10%
  • Vols : 9%
  • Règlements municipaux : 6%
  • Prostitution : 5%
  • Pari : 5%
  • Loterie : 4%
Homicide involontaire à l’intersection du boulevard Rosemont et de l’avenue De Lorimier. - 12 mai 1949. VM95-Y-1-1-3-D11. Archives de la Ville de Montréal.

Homicide involontaire à l’intersection du boulevard Rosemont et de l’avenue De Lorimier. – 12 mai 1949. VM95-Y-1-1-3-D11. Archives de la Ville de Montréal.

Certains des crimes et délits commis :

  • Homicides : 10
  • Vols à main armée : 125
  • Assauts graves : 70
  • Cambriolages : 450
  • Vols : 1248
  • Vols d’autos : 203
  • Assauts : 399
  • Port d’armes illégal : 30
  • Prostitution : 1254
  • Sexe (action indécente, conduite immorale ou scandaleuse, grossière indécence, images obscènes, etc.) : 153
  • Narcotiques : 8
  • Ivresse : 6264
  • Jeu : 2293
  • Pari et loterie : 4372

Parmi les policiers décédés en devoir au cours de l’année, 12 le sont des suites d’un « assaut par un prisonnier ». 36 policiers sont blessés en opérant une arrestation.

Total des infractions : 23 709.

Fiche de Émile Caron, arrêté par la police pour vol et recel. 1933. P43-3-2_V20_E162-E191. Archives de la Ville de Montréal.

Fiche de Émile Caron, arrêté par la police pour vol et recel. 1933. P43-3-2_V20_E162-E191. Archives de la Ville de Montréal.

Parmi certaines infractions constatées de façon générale en 1943 :

  • Avoir contourné l’inscription nationale de 1940 en lien avec la guerre (58 cas)
  • Avoir flâné ou s’être baigné dans une carrière (23 cas)
  • Avoir en sa possession de l’opium et « des accessoires de fumeur » (2 cas)
  • Avoir « mendié sans permis » (108 cas)
  • Avoir pêché dans l’aqueduc (3 cas)
  • Avoir « conduit en état d’ivresse sans licence de conducteur » (15 cas)
  • S’être déclaré phrénologiste sans permis (3 cas)
  • Avoir « flâné la nuit » (1285 cas)
  • Avoir conduit une bicyclette sans licence (11 cas)
  • Avoir colporté du blé d’inde ou des patates frites sur une artère principale ou un boulevard (14 cas)
  • Colporteur criant trop bruyamment ses produits (4 cas)
  • Avoir dépassé un tramway à gauche en voiture (7 cas)

Parmi les activités des radio-patrouilles :

  • Animal errant trouvé (381 cas)
  • Cheval emballé maitrisé (9 cas)
  • Enfant égaré remis aux parents (1235 cas)
  • Premier secours aux blessés (296 cas)
Carte des bordels montréalais où les soldats ont contracté des maladies vénériennes : rapport de l’Armée sur la situation croissante des maladies vénériennes à Montréal. 1944. P43-3-2_V41_E521-E610. Archives de la Ville de Montréal.

Carte des bordels montréalais où les soldats ont contracté des maladies vénériennes : rapport de l’Armée sur la situation croissante des maladies vénériennes à Montréal. 1944. P43-3-2_V41_E521-E610. Archives de la Ville de Montréal.

Parmi les activités des postes de police :

  • Accidents de tramway rapportés (648 cas)
  • Personnes évadées, capturées et retournées à un asile d’aliénés  (38 cas)
  • Rues en mauvais état (882 cas)
  • Vols avec effraction et brigandages (4848 cas)

Parmi les descentes effectuées par le personnel de la moralité :

  • Loteries : 112 (604 personnes trouvées)
  • Maisons de prostitution : 449 (803 personnes trouvées)
  • Maisons de jeu : 161 (2110 personnes trouvées)
  • Pari sur courses : 110 (1053 personnes trouvées)
  • Total des maisons cadenassées : 592
Vol à main armée : voiture accidentée dans le cadre d’un vol, stationnée devant le restaurant Chez Madelon, à côté de la Cour municipale, au coin Gosford et Saint-Louis. - 10 avril 1946. VM095-Y-1-2-1-D05. Archives de la Ville de Montréal.

Vol à main armée : voiture accidentée dans le cadre d’un vol, stationnée devant le restaurant Chez Madelon, à côté de la Cour municipale, au coin Gosford et Saint-Louis. – 10 avril 1946. VM095-Y-1-2-1-D05. Archives de la Ville de Montréal.

On retrouve au sein du recensement des signaux de circulation à Montréal :

  • Feux automatiques : 97
  • Feux à temps déterminé : 9
  • Arrêts: 3397
  • Nombre total d’accidents de la circulation : 7932

Parmi les licences approuvées par le Service de la Police :

  • Agences de police secrète : 5
  • Bains publics : 9
  • Chauffeurs de taxis (employés) : 1603
  • Photographes ambulants : 4
  • Salles de vues animées et théâtres : 60
  • Vendeurs de bois et de charbon : 342
Rapport policier de surveillance d'une maison de prostitution. 1943. P43-3-2_L89. Archives de la Ville de Montréal.

Rapport policier de surveillance d’une maison de prostitution (extrait). 1943. P43-3-2_L89. Archives de la Ville de Montréal.

Parmi les activités de l’escouade des loteries et anti-communiste :

  • Arrestation en vertu de la Loi des mesures de guerre : 4
  • Tendances radicales : 127
  • Grèves : 47
  • Unions : 17

Enfin, si certains des délits recensés au cours des années 1940 nous surprennent aujourd’hui par leur caractère incongru, ces autres extraits d’un rapport similaire produit en 1914 nous montrent à quel point le crime évolue en parallèle avec les habitudes d’une société.

Certains crimes et délits commis en 1914 :

  • Vendre des poules aux courses de chevaux (3 cas)
  • Bigamie (4 cas)
  • Conduire une voiture sur le trottoir (14 cas)
  • Conduire une voiture plus vite que 6 milles à l’heure (107 cas)
  • Insulte aux passants (38 cas)
  • Refus de payer son cocher (38 cas)
Conduite dangereuse : calèche accidentée, sur l'avenue des Pins ou sur l'avenue Docteur-Penfield (à l'époque la rue McGregor). - 27 juillet 1943. VM095-Y-1-4-2-D1. Archives de la Ville de Montréal.

Conduite dangereuse : calèche accidentée, sur l’avenue des Pins ou sur l’avenue Docteur-Penfield (à l’époque la rue McGregor). – 27 juillet 1943. VM095-Y-1-4-2-D1. Archives de la Ville de Montréal.

Sources :

Service de police de la Ville de Montréal. Rapport annuel. 1943. V.900.3-1/24. Archives de la Ville de Montréal.

Ville de Montréal. Rapport annuel. 1914. Archives de la Ville de Montréal.

Fougères, Dany et al.. Histoire de Montréal et de sa région (tome 2 : de 1930 à nos jours). 2012.

 

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *