« Vite monté… Vite rendu! » Le Métro de Montréal a 50 ans (1966-2016)

Construction à ciel ouvert du tunnel du métro entre les stations Crémazie et Sauvé. 1963. VM94-Md05-004. Archives de la Ville de Montréal.

Construction à ciel ouvert du tunnel du métro entre les stations Crémazie et Sauvé. 1963. VM94-Md05-004. Archives de la Ville de Montréal.

Le métro en fonction à la station Berri-de-Montigny. Fin de l’année 1966. VM94-Md57-013. Archives de la Ville de Montréal.

Le métro en fonction à la station Berri-de-Montigny. Fin de l’année 1966. VM94-Md57-013. Archives de la Ville de Montréal.

2016 marque le 50e anniversaire de l’inauguration du Métro de Montréal! C’est en effet le 14 octobre 1966 que Jean Drapeau proclame l’ouverture officielle de notre transport collectif souterrain. Le gigantesque chantier a été complété avec brio et tous semblent célébrer avec enthousiasme l’avènement de ce nouveau symbole montréalais. Certains journalistes comparent la station Crémazie à une cathédrale alors que d’autres promulguent la station Peel (dont Jean-Paul Mousseau signe la décoration) au rang de chef d’œuvre. La station Rosemont remporte un concours de popularité chez les usagers grâce à ses couleurs contrastantes et au bel élan de ses colonnes. Les murs de verre des mezzanines des stations Place d’Armes et Champ-de-Mars ravissent les néophytes. La réalisation est impressionnante.

Construction de la station de métro Square-Victoria. Août 1965. VM94-Md21-005. Archives de la Ville de Montréal.

Construction de la station de métro Square-Victoria. Août 1965. VM94-Md21-005. Archives de la Ville de Montréal.

Excavation de la station de métro Bonaventure, construction de la gare du même nom et de l'hôtel Marriott. Août 1965. VM94-Md24-001. Archives de la Ville de Montréal.

Excavation de la station de métro Bonaventure, construction de la gare du même nom et de l’hôtel Marriott. Août 1965. VM94-Md24-001. Archives de la Ville de Montréal.

50 ans plus tard, le Métro a certes quelque peu vieilli, alors que l’on travaille par exemple à remplacer ses wagons fatigués. Au quotidien, chacun a parfois tendance à oublier les « chefs d’œuvre » qui l’entourent, particulièrement lorsque retentit un monotone avertissement sonore annonçant une panne indéterminée en pleine heure de pointe. Les coloris singuliers des céramiques avoisinantes disparaissent alors au profit d’une sourde exaspération, qui gagne lentement les milliers d’usagers entassés aux abords des quais.

Force est pourtant de constater que le Métro de Montréal demeure l’une de nos plus belles réalisations collectives. C’est pourquoi la Section des archives souligne aujourd’hui son 50e anniversaire, en publiant en ligne 2975 nouvelles photos numérisées de ce grand chantier, entre 1962 et 1966.

Tirés d’un imposant lot constitué au cours des années 1960 par les photographes de la Ville de Montréal, ces négatifs vous permettront de redécouvrir la construction des stations, des tunnels et des wagons de métro qui jalonnent aujourd’hui votre quotidien. Cette mise en ligne ne constitue qu’un début puisque nous continuerons de numériser et de publier les milliers de négatifs restants de cet ensemble tout au long de l’année.

Le métro en fonction à la station Saint-Laurent. Fin de l’année 1966. VM94-Md57-012. Archives de la Ville de Montréal.

Le métro en fonction à la station Saint-Laurent. Fin de l’année 1966. VM94-Md57-012. Archives de la Ville de Montréal.

Accédez dès maintenant à :

Notre album Flickr présentant 120 photographies spécialement sélectionnées  de la construction du Métro: https://www.flickr.com/photos/archivesmontreal/albums/72157664293451682

L’intégralité des 2975 photos numérisées, dans notre catalogue en ligne: http://archivesdemontreal.ica-atom.org/metro-de-montreal-m-1962-1971

Le saviez-vous?

  1. Le réseau initial de métro (complété au début 1967) comprend 26 stations réparties sur :
    1. La ligne no 1, de la rue Atwater à la rue Frontenac,
    2. La ligne no 2, de la place Bonaventure jusqu’au boulevard Henri-Bourassa;
    3. La ligne no 4, de la station Berri-de-Montigny jusqu’à Longueuil.
  2. La somme totale mise à disposition par la Ville de Montréal pour payer le premier réseau de métro s’élève à 213,7 millions de dollars (environ 1,6 milliard de nos jours), dont 152 millions pour l’aménagement des lignes et 61,7 millions pour les wagons et l’équipement.
  3. Construction de la station de métro Berri-de-Montigny. 1964-1965. VM94-Md23-052. Archives de la Ville de Montréal.

    Construction de la station de métro Berri-de-Montigny. 1964-1965. VM94-Md23-052. Archives de la Ville de Montréal.

  4. Au plus fort des travaux, plus de 5000 travailleurs participent à ce grand chantier.
  5. Trois techniques de construction sont utilisées :
    1. Le tunnel creusé dans le roc et bétonné (plus de 2/3 du réseau souterrain)
    2. Le souterrain en béton armé, construit en tranchée (à ciel ouvert)
    3. Le tunnel dans la terre (très exceptionnellement)
  6. Le percement dans le roc du tunnel est fait aux explosifs, permettant une avancée moyenne de 35 pieds par jour (les équipes se relayant 24h sur 24). Des cintres métalliques sont ajoutés au bétonnage lorsque le roc est fissuré et peu sûr.
  7. Bétonnage d’un tunnel du métro. 1963. VM94-Md04-025. Archives de la Ville de Montréal.

    Bétonnage d’un tunnel du métro. 1963. VM94-Md04-025. Archives de la Ville de Montréal.

  8. Le passage sous le fleuve Saint-Laurent s’effectue sous une couverture de 40 pieds ou plus au dessous du lit du fleuve. La ligne « jaune » descend jusqu’à 120 pieds de profondeur.
  9. Afin de donner un cachet original au métro, la Ville confie la réalisation de chaque station à des architectes et des artistes différents :
    1. 16 stations sont confiées à des bureaux privés d’architectes et d’ingénieurs montréalais.
    2. Les 10 autres sont réalisées par les architectes de la Ville de Montréal.
  10. Construction de la station de métro Champ-de-Mars (avant l’avènement de l’autoroute Ville-Marie). 1965. VM94-Md33-009. Archives de la Ville de Montréal.

    Construction de la station de métro Champ-de-Mars (avant l’avènement de l’autoroute Ville-Marie). 1965. VM94-Md33-009. Archives de la Ville de Montréal.

  11. Quelques noms parmi les architectes engagés : Papineau, Gérin-Lajoie et LeBlanc (Peel); Longpré et Marchand (Berri-de-Montigny); Duplessis, Labelle et Derome (Rosemont); Bolduc et Venne (Papineau); David, Barott et Boulva (Place-des-Arts); Jean-Paul Pothier (Laurier); Victor Prus (Mont-Royal).
  12. En 1966, la majorité des stations de métro sont souterraines et comprennent deux sous-sols (étages), exception faite de Berri-de-Montigny, qui en comprend quatre. La construction de cette dernière coûte à elle seule environ 12 millions de dollars.
  13. L’échéancier des travaux est respecté.
  14. Le billet de passage pour adultes coûte 18 cents lors de l’ouverture du métro (17 cents ½ si acheté en carnet). Le tarif est unique pour l’ensemble du territoire couvert.
  15. Métro - renseignements généraux. 1966. XCDP5874-001.

    Métro – renseignements généraux. 1967. XCDP5874-001.

  16. Au début de 1967, 369 voitures de la Canadian Vickers sont en service (99 sur la ligne « verte », 216 sur la ligne « orange » et 54 sur la ligne « jaune »). La vitesse moyenne des wagons est de 20 à 32 « milles à l’heure » alors que la vitesse maximale atteint 50 « milles à l’heure ».
  17. Le réseau initial comporte 125 escaliers mécaniques et 2 tapis roulants. La station Berri de Montigny possède à elle seule 28 escaliers mécaniques. Les quais des stations mesurent 152 mètres de longueur.
  18. Dès 1966, le réseau du métro est doté d’un centre de commande réglant notamment le départ des trains et la commande des itinéraires.
  19. En 1967, c’est 136 006 042 voyageurs qui ont recours au métro. Chaque rame de métro parcourt un peu moins de 30 000 km au cours de l’année.
  20. Le nombre d’incidents ayant occasionné des retards est en moyenne de 200 par an au cours des années 1970.
Métro - renseignements généraux. 1966. XCDP5874-001.

Métro – renseignements généraux. 1967. XCDP5874-001.

 

Sources :

Prenons le Métro : Renseignements et carte du réseau Métro-autobus. Commission de Transport de Montréal. 1967. XCD00-P5874. Archives de la Ville de Montréal.

Le métro de Montréal en photos et en prose. Dominique Beaudin. XCD00-P5872. Archives de la Ville de Montréal.

Le métro de Montréal. CUM (Québec). Bureau de transport métropolitain. 1983. XCD00-P5925. Archives de la Ville de Montréal.

Chronique Montréalité no 31 : La construction du métro. Mario Robert. http://archivesdemontreal.com/2015/03/16/chronique-montrealite-no-31-la-construction-du-metro/

Partagez cet article :

3 réponses à « Vite monté… Vite rendu! » Le Métro de Montréal a 50 ans (1966-2016)

  1. Nadege Couamin dit :

    Bonne fête le métro de Montréal

    • Prophete Schubert dit :

      Employé du Métro de Montréal depuis plusieurs années j;éprouve une certaine fierté de faire partie de cette marche en avant de la métropole.Notre métropole.Outil de développement par excéllence qui a su mettre Montréal en orbite,qui assure la fluidité des déplacements sans impacts sur l;environnement,le métro de Montréal fait partie de ces grandes réalisations qui témoignent de l;intelligence et du savoir faire des hommes.50 ans et toujours jeune,je vous dit bonne fete.

  2. Françoise Bourgoi dit :

    J’ ai eu la chance d’avoir utilisé le métro dès son inauguration. Je me demande si l’on ne pourrait pas envoyé les trains en Haiti pour loger les sans abris au lieu de les voir vivre sous des tentes, des cartons et des tôles. Ils sont super solides et je suis certaine qu’avec un petit peu d’imagination, on peut facilement les convertir en un 4 pièces super comfortable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *