Le voyage d’un Montréalais dans l’Ouest canadien en 1913

Colombie-Britannique : Wrangell. 1913. BM42-G2802.

Colombie-Britannique : Wrangell. 1913. BM42-G2802.

Les Archives de Montréal vous proposent aujourd’hui un lot inédit de photographies de l’Ontario, du Manitoba, de la Saskatchewan, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique, capté en 1913 par Edgar Gariépy.

***

Gare de Kenora, Ontario. 1913. BM42-G3178.

Gare de Kenora, Ontario. 1913. BM42-G3178.

Partie de pêche dans des rapides, en Ontario. 1913.

Partie de pêche dans des rapides, en Ontario. 1913.

Le photographe montréalais Edgar Gariépy est aujourd’hui connu pour ses clichés historiques du Québec dans les années 1920, 1930 et 1940. Né en 1881 à l’angle de la rue Amherst et de l’actuel boulevard René-Lévesque, il a beaucoup photographié les villes de Montréal et de Québec. Travaillant pour diverses institutions patrimoniales et éducatives, il a généré une abondante iconographie, utilisée à l’époque dans le cadre de cours ou de conférences. Mais avant de devenir photographe professionnel, Edgar Gariepy a adopté la caméra en bandoulière dès ses plus jeunes années, documentant entre autres ses périples à travers l’Amérique du Nord. À l’été 1913, il entame ainsi un long voyage dans l’Ouest canadien, jusqu’à la lointaine ville de Prince Rupert. À bord du mythique Canadian Pacific Railways, il découvre les magnifiques paysages des provinces voisines.

Partie de chasse, en Ontario. 1913. BM42-G3029

Partie de chasse, en Ontario. 1913. BM42-G3029

Sur la rue Young, à Toronto, en 1913. BM42-G2992.

Sur la rue Young, à Toronto, en 1913. BM42-G2992.

Edgar Gariépy parcourt tout d’abord l’Ontario, visitant entre autres les villes d’Ottawa, de Toronto et de Sault-Sainte-Marie. Il effectue l’incontournable arrêt aux chutes du Niagara, fort populaires auprès des touristes dès le 19e sècle. Le bateau « Maid of the mist », toujours en service de nos jours, permet alors à notre photographe en herbe et à ses compagnons de côtoyer les chutes de très près. Tous traversent également le Steel Arch Bridge (le plus grand de son genre à l’époque) qui s’effondrera 25 ans plus tard, avant d’être remplacé par l’actuel Rainbow Bridge. Gariepy parcourt également les lacs et les régions plus sauvages de l’Ontario, pratiquant la chasse, la pêche et même le golf.

Le "Maid of the mist", aux chutes du Niagara, en 1913. BM42-G2999.

Le « Maid of the mist », aux chutes du Niagara, en 1913. BM42-G2999.

Fête foraine, Winnipeg, 1913. BM42-G3167.

Fête foraine, Winnipeg, 1913. BM42-G3167.

Le jeune photographe reprend ensuite le train vers le Manitoba, où il visite la ville de Winnipeg. Plusieurs traces du Far-West y subsistent, notamment sous la forme d’expositions itinérantes, côtoyées par la modernité des foires agricoles ou des fêtes foraines. Après s’être attardé dans le secteur de Saint-Boniface, Edgagr Gariepy traverse la Saskatchewan et l’Alberta afin de découvrir la Colombie-Britannique et ses imposants paysages montagneux. Il capte plusieurs clichés grandioses des secteurs de Prince Rupert et de Wrangell.

"Irwin Bros. Real Cheyenne wild west show", Winnipeg, 1913. BM42-G3159.

Spectacle itinérant « Irwin Bros. Real Cheyenne wild west show », Winnipeg, 1913. BM42-G3159.

Course hippique, Winnipeg, 1913. BM42-G3172.

Course hippique, Winnipeg, 1913. BM42-G3172.

Comme notre Montréalais, partez à la découverte de l’Ouest canadien au début du 20e siècle et consultez notre album Flickr de 75 photographies inédites :

https://www.flickr.com/photos/archivesmontreal/albums/72157658072949182

Les 2024 photographies numérisées de la collection produite par Edgar Gariepy sont par ailleurs consultables en ligne dans notre catalogue :

http://archivesdemontreal.ica-atom.org/province-de-quebec-1910-1950

Partagez cet article :

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *