Étienne Desmarteau (1873-1905)

Par Michel Marsan

Étienne Desmarteau. VM94-D72

Policier montréalais et premier Canadien français à remporter une médaille d’or aux Jeux olympiques, Étienne Desmarteau (baptisé Joseph-Étienne Birtz) est né le 4 février 1873 à Boucherville. Dès sa jeunesse, ce colosse de 6 pieds et de 208 livres devient rapidement un « hercule de foire » où il est renommé par sa force physique. Il est engagé par la Ville de Montréal comme policier en mars 1901 et il excelle au tir à la corde et au lancer du poids. En septembre 1902, il gagne, à une heure d’intervalle, le championnat du monde des poids lourds et le championnat du monde junior du lancer du marteau. C’est lors des Jeux olympiques de 1904 à Saint Louis, Missouri, qu’il remporte sa médaille d’or au lancer du poids de 56 livres grâce à un jet de 34 pieds et 4 pouces.

À son retour de Saint Louis, couvert de gloire, il est accueilli triomphalement par ses camarades de la caserne no 5, rue Chenneville, ses « frères d’armes de la force de police de la plus importante ville du Dominion » qui l’ont même reconnu le « Canayen (sic) de l’univers ».

Étienne Desmarteau. VM94/D72-2

L‘année suivante, il établit le record du monde au lancer en hauteur du marteau de 56 livres avec 15 pieds et 11 pouces. Malheureusement, Étienne Desmarteau s’éteint à Montréal le 29 octobre 1905, à l’âge de 32 ans, vraisemblablement des suites de la fièvre typhoïde, tandis qu’il s’entraînait pour une compétition.

Il a été élu au Temple de la renommée du sport canadien en 1955. Aujourd’hui, le souvenir d’Étienne Desmarteau est honoré par l’appellation du centre sportif Étienne-Desmarteau, inauguré le 21 juillet 1972 en prévision de la tenue des Jeux olympiques de 1976, du district électoral, de la rue et du parc du même nom, connu autrefois sous le nom de parc Drummond, dans le quartier Rosemont.

Partagez cet article :

2 réponses à Étienne Desmarteau (1873-1905)

  1. gilbert caron dit :

    la rue desmarteau dans mercier Hochelaga Maisonneuve a telle été nommer a ce nom en son honneur –merci

    • Nicolas Bednarz dit :

      Bonjour, voici les explications officielles fournies au sujet de la rue Desmarteau dans le Répertoire historique des toponymes :
      « Date de désignation : avant 1922. Rappelle le souvenir d’une famille du quartier Mercier, dans lequel cette voie est située. Il est possible que cette famille soit celle d’Étienne Desmarteau (1873-1905), qui est le premier Canadien à mériter une médaille d’or aux jeux Olympiques (1904), pour le lancer de poids et, ironiquement, pour le lancer du marteau. « 
      http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=1560,11245605&_dad=portal&_schema=PORTAL
      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *