Cortège funèbre sur la rue Sainte-Catherine en mars 1886

Dans l’après-midi du 10 mars 1886, un incendie éclate au 177 rue des Commissaires (de la Commune). Il se propage rapidement aux édifices adjacents. Le sous-chef McCulloch réagit promptement : « En voyant l’ampleur de la fumée et l’étendue de l’incendie, j’ai donné l’alarme générale. Il était impossible de découvrir les flammes vu l’épaisseur de la fumée ». Alors que tous tentent de circonscrire le brasier, le débit de boissons Mongenais & Boivin, situé au 338 rue Saint-Paul, s’écroule dans un terrible fracas. Plusieurs pompiers sont blessés et le capitaine de la caserne no3, Frederick Hains, est porté manquant. Ce n’est que le lendemain à six heures du matin que son corps est retrouvé.

VM1,S20,D301

Cette magnifique et unique photographie nous présente les funérailles de ce pompier mort en devoir. On y aperçoit le cortège funèbre, défilant à l’intersection boueuse des rues Sainte-Catherine et Saint-Alexandre, sous une pâle lumière du mois de mars. En ce dimanche morose, on conduit le défunt au cimetière Mont-Royal.

Partagez cet article :

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *