Les années 60 en couleurs: la rue Sainte-Catherine à son apogée. 10 mai 1968.

Rue Sainte-Catherine, 1968. VM94-AD50-007Le secteur des rues Sainte-Catherine et Peel fait partie d’un quartier marqué dès la fin du XIXe siècle par l’éclosion d’une activité commerciale foisonnante. On y voit ainsi apparaître un important nombre de grands magasins, qui offrent une kyrielle de nouveaux produits, le tout dans un environnement somptueux : les Ogilvy, Simpson’s ou Eaton’s font partie de ces nouveaux venus sur la rue Sainte-Catherine. Les immeubles de bureaux se multiplient parallèlement, alors que le centre des affaires se déplace progressivement vers ce secteur au XXe siècle.

Cette activité commerciale entraîne parallèlement la naissance de nombreux théâtres, cabarets, clubs, cinémas et restaurants. Certains établissements deviennent particulièrement courus, comme le Ciro’s, le Copacabana, le Cosy Grill ou le Washington Club.

Cette expansion spectaculaire pousse un nombre toujours croissant de personnes à fréquenter ce secteur, que ce soit pour y travailler ou simplement pour y magasiner. Les années 1960 encouragent ce mouvement avec, entre autres, l’avènement du métro et des premières galeries souterraines.

Les Archives de Montréal vous proposent aujourd’hui un album de 8 photos du secteur Sainte-Catherine et Peel, capté le 10 mai 1968, alors que la vocation commerciale de ce secteur connait un apogée sans précédent :

http://www.flickr.com/photos/archivesmontreal/sets/72157631180475138/

Vue de la rue Peel vers le nord, 1968. VM94-AD50-001

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *