La taxe volontaire du maire Jean Drapeau (1968-1969), ancêtre de Loto-Québec

La taxe volontaire, 1968Le 2 avril 1968, lors du dépôt du budget annuel de la Ville de Montréal, le maire Jean Drapeau annonce la création d’une taxe volontaire permettant de combler le déficit du budget municipal. Montréal vient de mettre sur pied, selon le journal La Presse,  «la première loterie gouvernementale au Canada (3 avril 1968)».

Quelques jours plus tard, le 10 avril, le Conseil de ville de Montréal approuve une résolution autorisant le Comité exécutif à établir les mécanismes et la procédure nécessaires à la perception de taxes volontaires et établissant 151 prix d’une valeur de 150 000$. 

Le premier tirage a lieu le 27 mai 1968. Madame Venitia Barrette remporte le gros lot de 100 000$. 

En décembre 1969, après 19 mois d’activités, la taxe volontaire cesse ses activités à la suite d’un jugement de la Cour Suprême qui confirme l’illégalité de la loterie. À la même époque, le gouvernement du Québec crée la Société d’exploitation des loteries et courses, Loto-Québec, dont le premier tirage se tient le 14 mars 1970.

Sources :  Fonds du Service du greffe (VM6), Dossiers de coupures de presse, D401.12, Taxe volontaire. Fonds du Conseil de ville (VM1), Dossiers de résolution, 4e série, no 908.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *