Un vieux village disparaît : Longue-Pointe (1724-1964)

Durant les décennies 1950 et 1960, des secteurs de Montréal disparaissent tels que Victoriatown (Village-aux-Oies), pour permettre la construction de l’autoroute Bonaventure, ou le «faubourg à m’lasse», pour la construction de l’édifice de Radio-Canada. Mais se souvient-on qu’un des plus vieux villages de l’île de Montréal est aussi tombé sous le pic des démolisseurs? Au printemps de 1964, le village de Longue-Pointe cesse d’exister pour faire place au tunnel Louis-Hippolyte LaFontaine. Le village aura vécu 220 ans.

La présence d’habitants sur le territoire de Longue-Pointe remonte à 1665 alors que les Sulpiciens y concèdent les premiers lots. Après la construction d’une chapelle en 1719, on érige la paroisse Saint-François d’Assise de la Longue-Pointe en 1724 ce qui en fait l’une des plus vieilles paroisses de l’île de Montréal. De son histoire, on retiendra les faits suivants. Au moment de l’invasion de 1775, les Bostonnais de l’armée américaine débarquent à Longue-Pointe en vue de leur attaque sur Montréal. Après des échanges de coups de feu, leur colonel, le héros vermontois Ethan Allen, et 36 de ses hommes sont capturés. Deux institutions marquantes sont créées sur ce territoire : le collège de Montréal fondé par le curé Jean-Baptiste Curatteau en 1767 et l’Hôpital Saint-Jean-de-Dieu (aujourd’hui hôpital Louis-Hippolyte LaFontaine) inauguré par les Sœurs de la Providence en 1875.

Épicerie Paul Robert, vers 1940. P500-Y-1_8.

Mais durant la seconde moitié du vingtième siècle, les différents paliers de gouvernements désirent une nouvelle voie de passage entre Montréal et sa rive-sud. Leur choix se porte sur un tunnel qui débuterait dans le cœur de Longue-Pointe et qui se transformerait en pont à partir de l’île Charron jusqu’à Boucherville. Cette décision entraîne l’expropriation de plus de 300 familles, certaines comme les Vinet ou les Robert enracinées depuis deux siècles. Des habitations datant de la Nouvelle-France, comme celle habitée par la famille Chartrand sur la rue de Boucherville, l’épicerie de Philias Robert et de son fils Paul implantée à la fin du XIXe siècle ou l’église Saint-François d’Assise construite en 1914, tombent les unes après les autres. La population se disperse vers Tétraultville, Anjou ou recrée une nouvelle paroisse Saint-François d’Assise un peu plus à l’est.

En 1964, on n’arrête pas le progrès…

Partagez cet article :

97 réponses à Un vieux village disparaît : Longue-Pointe (1724-1964)

  1. Francine Lemieux dit :

    Je cherche des photos des rue Caty et Bruneau les rues de mon enfances et je ne trouve rien. C’est comme si mon enfance avait disparue avec mes souvenirs. . Je fais la généalogie de ma mère Pierrette Cournoyer et elle est venue au monde sur la rue Bruneau.
    S.V.P. une aide serais très apprécié
    Merci Beaucoup
    Francine Lemieux

    • Anick Forest Bonin dit :

      Bonjour madame Lemieux,
      Compte tenu du niveau de précision de votre demande, nous ne pouvons malheureusement vous répondre par le biais du Web. La totalité de notre million de photos n’est pas encore décrit de manière extrêmement précise et la recherche peut être longue pour trouver une photo d’un coin de rue exact. Vous devrez donc effectuer votre recherche vous-même à notre salle de consultation. Deux personnes sont présentes pour vous apporter le soutient nécessaire et pour répondre à vos questions concernant nos outils de recherche. (http://archivesdemontreal.com/nous-joindre/)

      Étant donné que nous possédons relativement peu de photographies du village de Longue-Pointe, je vous conseille de vous informer également à l’Atelier d’histoire de la Longue-Pointe (http://www.ahlp.qc.ca/).

      Bonne chance pour vos recherches!

      • gilbert caron dit :

        il y a aussi mr-robertcarrierre que lon peut rejindre pour histoire de longue-pointe tetreaultville —-ces le meilleur —-il est sur Facebook histoire quarier longue pointe et tetreeaultville

      • Bruno Dagenais dit :

        Bonjour, quelqu’un a-t-il des photos de la rue Beauclerk. J’habite sur Beauclerk près de Notre-Dame et je recherche des photos des environs. Merci beaucoup à l’avance.

        BD

    • luc lemonnier dit :

      J’ai plusieurs photos avant et après la démolition
      Envoyer moi votre adresse courriel

      A+

      • Richard Boulianne dit :

        Si vous pouvez me fournir des photos du quartier datant de 1940 à 1963, elles seraient grandement apprécìées.

        Merci

        Richard

      • Yves Carpentier dit :

        Bonjour M. Lemonnier. Si possible, j’aimerais avoir une ou des photos (intérieur/extérieur) de l’église St-François d’Assise avant la démolition. Merci de pour votre collaboration.

      • simard sylvie dit :

        j’aimerais beaucoup voir vos photos. Mes vacances d’été et surtout les dimanches chez mon parrain sur la rue Caty

      • Francine Lemieux dit :

        Bonjour Monsieur Lemonnier

        J’aimerais beaucoup avoir des photos intérieur et extérieur de l’eglise St-Francois D’assise de la longue Pointe si possible,
        Merci beaucoup.

        Madame Anick Forest Bonin pouvez vous me mettre en contact avec ce monsieur Luc Lemonnier.

        Merci et bonne semaine.

      • Francine Lemieux dit :

        Bonjour Madame Bonin,

        Pouvez vous me mettre en contact avec Monsieur Luc Lemonnier,

        Merci et au plaisirs

      • gilbert caron dit :

        je serait interesser a mettre ces photos sur notre page facebokk —-histoire du quartier longue-pointe tetreaultville —-merci bcp

      • Caroline Simard dit :

        J,aimerais beaucoup recevoir vos photos d’avant l demolition de la rue Cathy et Bruneau……Un gros merci l’avance

      • Sylvain Guay dit :

        Moi je recherche des clichés de mon école d’enfance François-Lafleche rue Boyce(Pierre de Coubertin)

      • Bruno Dagenais dit :

        Bonjour, quelqu’un a-t-il des photos de la rue Beauclerk. J’habite sur Beauclerk près de Notre-Dame et je recherche des photos des environs. Merci beaucoup à l’avance.

        BD

      • gilbert caron dit :

        bonjour je suis un historien du groupe histoire du quartier longue-pointe et tetreaultville si vous avez des photos interesante du vieux longue -pointe on pourait les publier sur notte site Facebook —-merci GILBERT

      • gilbert caron dit :

        bonjour je suis recherchiste pour le groupe robert carriere raconte histoire de longue-pointe et tetreaultville —-sur Facebook nous recherchons des photos de la demolition de église avant et apres nous aimerions recevoir vos photos et par occasion vous decouvrirai pres de 6000 photos sur nos pages —–merci bcp

      • Philippe Du Berger dit :

        Bonjour Luc

        Étant moi-même versé dans l’histoire de Montréal, tous secteurs confondus, j’aimerais, si c’est toujours possible, consulter tous documents concernant l’ancienne paroisse Saint-François-d’Assise de Longue Pointe.

        En revanche, vous pouvez consulter ma page d’histoire sur flickr, en inscrivant mon nom (Philippe Du Berger) dans la barre d’adresse de votre recherche, suivi de flickr.
        Au plaisir

      • caroline simard dit :

        J’aimerais beaucoup avoir vos photos de Cathy et Bruneau. Toute ma jeunesse est la …

      • mario dit :

        j’aimerais avoir une photo de l’église ,l’AN PROCHAIN 65 ANS DE MARIAGE DE MES PARENTS MERCI

      • Mario dit :

        je cherche juastement une photo del’eglise avant sa démolition pour un 65 ieme ann. de mariage, une réponse serait appréciée merci as-tu deja travaillé a Triest?

    • Caroline Denis dit :

      Bonjour, père a habité sur le rue Bruneau quand il était petit (1938 et +)…de plus le grand-père de ma mère avait une épicerie sur le coin la rue Bruneau et Notre-Dame (déménagé par la suite sur le coin de St-Just et Lafontaine…..

      Toute ma famille vient de ce coin et j’ai plusieurs photos…

      Au plaisir,

      Caroline Denis

    • Caroline dit :

      Bonjour Madame Lemieux,

      J’ai des photos de la rue Bruneau et Caty…mes parents y sont natifs….

      Au plaisir,

      Caroline Denis

      • Francine Lemieux dit :

        Bonjour Madame Denis. La famille du coté de ma mère a habité sur la rue Bruneau. Moi j y ai passé ma jeunesse. Je me rappelle que sur la rue Bruneau il y avait l’épicerie Messier. Mes vieilles Tantes Cournoyer habitais au 402 rue Bruneau presqu’a côté de l’épicerie. Moi ma famille habitions sur la rue Cathy la première maison sur la droite. au 442 je pense. Juste a côté il y avait le stationnement de la gypsse. ou CCR.
        Et entre les rues Caty et Bruneau, il y avait le poste de pompier. Il y avait aussi un dépanneur au bout de la rue Bruneau près de la rue Bellerives.
        Je tente ma chance une deuxième fois pour vous contacter.
        En espérant recevoir de vos nouvelles très bientôt
        Merci beaucoup
        Francine Lemieux

      • Anick Forest Bonin dit :

        Bonjour Madame Lemieux, malheureusement, même si vous inscrivez votre adresse courriel, madame Denis ne peut la voir sur ce blogue. Seul moi et mes collègues pouvons connaître votre adresse courriel. Le 7 mars, je vous ai envoyé un courriel à toutes les deux pour vous mettre en contact. Vous y avez donc l’adresse courriel de madame Denis. Je vous envoie à nouveau ce courriel et je vous suggère de lui écrire directement puisque les chances qu’elle revienne voir ces commentaires après autant de temps sont minces!

        Bonne journée,

      • caroline simard dit :

        J,aimerais tellement avoir des photos.

    • Denis Lachapelle dit :

      Vous en trouverez à l’Atelier d’Histoire Hochelaga Maisonneuve qui est situé à l’étage du Musée du Château Dufresne.

      Photos prise par MME Hetenburger

      tel: 514-899-9979

      • gilbert caron dit :

        vous pouvez voir de tres belle photo sur longue-pointe e tetreaultville —-sur le site de robert carriere nous raconte histoire de longue-pointe et tetreaultville sur facebook

    • simard sylvie dit :

      par simple curiosité est ce que votre mere Pierrette Cournoyer se souvient de la famille Simard sur la rue caty?

      • Francine Lemieux dit :

        Bien sur . malheureusement elle est décédé en 2002.
        Mais elle a bien connu les Simard qui vivait au bout de la rue sur la rue Caty. Je suis aller a l’école avec une des fille Simard. Si je ne me trompe pas ma mère est déja sorti avec Monsieur Simard mais je ne me rappelle plus son prénom . C’étais dans le jeune temps de ma mère. Vous devez avoir le même age que moi ou environ.. J’ai aussi conne Bernard je ne me rappelle plus le nom de famille mais il restait tout près de la famille Simard.

      • Francine Lemieux dit :

        Anick Forest Bonin

        Pouvez vous me mettre en contact avec Sylvie Simard

        Merci beaucoup pour tout ce que vous faite

        Francine Lemieux

      • Anick Forest Bonin dit :

        C’est fait! :)

      • Caroline Simard dit :

        Bonjour je suis la petite fille de Maurice Et Carmen Simard mes grand-parents retaient sur Cathy et nous restions cour a cour sur la rue Bruneau.

      • Caroline Simard dit :

        Bonjour vous chercher qqu un en particulier Dans la famille Simard ? Je suis Caroline Simard je suis resté sur Cathy , tout comme mes grand-parents Maurice Simard et Carmen Messier et plusieurs autre membre de ma famille . Si vous chercher qqu’un faite moi signe je peux peut être vous aider .

      • Lyne Mailly dit :

        Bonjour Jacques, mes salutations de la part de la famille Mailly au 417 rue Caty

      • Monique Chainey dit :

        Bonjour Sylvie, Je sais pas si tu te rappelle de moi, mais j’habitais au 417 rue Bruneau, et toi sur la rue Caty.

    • gilbert caron dit :

      pour voir des photos du secteur demamde je tinviterait a consulter Facebook —-et regarder la page histoire quartier longue-pointe tétreaultville //ou born and raised tetreaultville longue-pointe et tu versa beaucoup de photos de ce secteur

    • René Ouellette dit :

      Madame Lemieux.

      Seriez-vous la soeur de Michel, J’ai été a l’école Georges-Lepailleur avec lui et j’habitais sur Caty également

      • Francine Lemieux dit :

        Bonsoir Monsieur Ouellette
        Effectivement Michel est mon frère. Nous avons habiter sur la rue Caty jusqu’en 1969-1970 environ
        Merci et bonne soirée

    • Gilbert caron dit :

      Sur le site facebook fe robert Carriere raconte histoire de longue-pointe et tetreaultville nous avons un video des rues Caty et Bruneau et je vous invite à leconsulteret vous verrai endroit àvec toute çes maison

    • Lyne Mailly dit :

      Bonjour, je n’ai pas de photos mais je voulais vous dire que j’ai vécu sur la rue Cath de 1955 à 1973. J’ai vue construire des maisons et des blocs appartements. Mes meilleures amies sont celles que j’ai connues à cette époque. J’ai peut-être jouer avec elle enfant. Je demeurais au 417 rue Caty. Voilà, bonne chance dans votre recherche.

    • Lyne Mailly dit :

      Ma plus grande amie de quand j’ai demeuré sur la rue Caty était Gisèle Simard ainsi que Diane, Denise ses deux sœurs. Une autre bonne amie Diane Larouche. J’en ai eu tellement d’autres. C’était une belle et grande famille d’amis/amies. Il y avait aussi la famille Marcotte au coin de Notre-Dame et Bruneau. Diane Cloutier et Élisabeth Chouinard sur la rue Bruneau. J’en oublie. La famille Mayer aussi sur Caty. Que de beaux souvenirs.

  2. sylvie leclair dit :

    Bonjour, j’aimerai savoir s’il existe des photos de la rue Deboucherville avant son expropriation dans les années 60. C’est la rue de mon enfance et je ne trouve rien sauf la construction du tunnel louis-h-lafontaine.

    Merci à l’avance

  3. Voici un document vidéo de la procession de la Fête-Dieu dans la paroisse St-François d’Assise en 1959:
    https://www.youtube.com/watch?v=l4Dse-4geAc

    • Mario Robert dit :

      Bonjour monsieur Carpentier,

      Merci pour ce merveilleux film que j’ai immédiatement fait suivre à mon père Jacques Robert qui demeure toujours à Longue-Pointe. En 1959, nous demeurions sur la rue Lecourt. Baptisé par le curé Godin, j’allais avoir 1 an. On ne peut qu’être impressionné par la verdure qu’il y avait à cette époque avant que le vieux village disparaisse pour faire place au tunnel.

      Cordialement

      Mario Robert
      Chef de la Section des archives

    • Mireille Tremblay dit :

      Ouf! Que de souvenirs! Le curé Godin, le bedeau Lucien Crevier, un ami de mes parents avec sa femme Cécile, la procession elle-même, les petits drapeaux jaunes (couleur papale) que nous mettions sur les supports de galeries, la si belle église St-François-d’Assise..
      Nous habitions sur la rue St-Malo et entre notre maison et l’église, un joli parc rempli da saules pleureurs où on allait pique-niquer caché sous les branches tombantes des saules…
      Nous n’y étions plus en 1959, ma famille ayant déménagé à Pointe-aux-Trembles en 1958, mais que de beaux et bons moments vous m’avez fait revivre. Merci!

      • roger simard dit :

        Mon père a resté a 47 st-malo en 1921 il avais 6 ans dans ce temps et c’étais la famille Laumonier Simard et mon père s’appelais Louis-Philippe Simard j’aimerais avoir des photos de la rue et même de la maison ou il a vécu.

      • Nicolas Bednarz dit :

        Bonjour, pour toute recherche, merci de communiquer avec notre salle de consultation, à l’adresse suivante : http://archivesdemontreal.com/nous-joindre/. Les archives de la Ville contiennent surtout des documents en lien avec l’administration publique et ne comprennent malheureusement pas des photos de toutes les résidences privées. Peut-être pourrez-vous cependant trouver des images plus générales du secteur qui vous intéresse. Bonne recherche!

    • Maurice Day dit :

      Bonjour Yves es-tu le frère de Paul qui habite à Verchères, je communique souvent avec lui. Mon nom est. Maurice Day et j’ai beaucoup de photos de Longue-Pointe dont l’intérieur de l’église et l’extérieur, le terrain de tennis

      • Geoffrion dit :

        Bonjour M. Day.

        J’ai vécu une partie de ma jeunesse sur la rue Lepailleur de 1948 à 1966. J’ai même été « servant de messe » à l’époque. Mes parents et grand-parents Geoffrion y ont aussi vécu.
        Si vous avez qq photos de l’église int. ou ext. cela me rappelera des souvenirs.

        Merci.
        Gérard Geoffrion

      • Bonjour Maurice,

        Oui, je suis le frère de Paul. Je suis content d’avoir un premier contact avec un ancien de Longue-Pointe. Je m’excuse du retard à te répondre (2015) mais vaut mieux tard que jamais.

        Pour ton info, j’ai en ma possesion le résultat de ton grand talent d’artiste. Il s’agit des Logos des familles Carpentier et Asselin que j’ai diffusé sur le site Web des deux familles et utilisé pour la généalogie des deux familles. Un travail exceptionnel et apprécié de nous.

        J’ai finalement trouvé des images de l’église mais si tu a des photos de l’orgue ainsi que des photos du Dr St-Jean sur la rue St-Juste….. D’après mes recherches, ton père, Arthur, à marié une des jumelles St-Jean (Lucienne), fille du Dr St-Jean.

      • Guy St-Jean dit :

        Bonjour M. Day, je suis Guy le garçon de votre cousin Raymond St-Jean. Ca me fascine beaucoup avec tout ce qui se précise a rédiger mon arbre généalogique. Vous avez du temps.? Ça me ferait plaisir de vous rencontrer.

  4. Michel Gagnon dit :

    Qu’est il advenue du cimetière?, ont ma dit que le tout est sous le fleuve, je suis intéressée pour les photos du cimetière et de l’Église et sur tout les FAMILLE CHARTRAND et de la rue BOUCHERVILLE
    Michel Gagnon
    michelgagnon13@msn.com

    • Le cimetière a été en grande partie déménagé au Repos St-François-d’Assise qui était alors connu sous le nom de Cimetière de l’est. Lorsque l’ on entre par l’entrée principale via la rue Sherbrooke le premier monument que l’on voit sur un promontoire est celui des défunts qui se trouvaient au cimetière de Longue-Pointe.

  5. Jacques Ste-Marie dit :

    J’ai habité sur la rue Caty de 1946 à 1976. J’ai bien connu toutes les familles du coin. J’ai joué au hokey pour Bruneau ***. J’ai bien connu les Cournoyer ,Chainey,Bouchard,Tremblay,Simard,Lavallé ,Messier etc…
    Avant la démolition des rue Caty et Bruneau Rosaire Vervais ,Jean G uy Chainey et moi avont fait un video (format VHS) des rues Caty et Bruneau .
    Note: Vous pouvez donner mon adresse courriel aux personnes qui ont commenté.

  6. Evelyne dit :

    Bonjour,

    Plusieurs maisons de briques (de style « maison de vétéran ») ont été déménagées à Pointe-aux-Trembles au lieu d’être démolies. Quelqu’un a des photos ou des informations sur ces maison ou ce déménagement?

    Merci!

  7. Louise Teasdale dit :

    J ai vécu sur la rue St-Just et ensuite sur la rue Beaugrand dans une maison de la LOC a partir de 1949. Je vis maintenant a Calgary depuis 38 ans, je viens de découvrir votre site. Quels souvenirs.

    Mon mari et moi avons célebrés notre mariage dans l ancienne église en 1963.

  8. Francine Lemieux dit :

    Madame Anick Forest Bonin

    S.V.P. pouvez vous me mettre en contact avec Caroline Simard j ai peut être quelque chose pour elle ,

    Merci Beaucoup
    Francine Lemieux

  9. Alexandre Ménard dit :

    Bonjour, savez-vous quelles rues délimitaient le village de Longue-Pointe à son extremité ouest? D’après ce que je peux comprendre, le village se terminait là où se trouve la rue Haig?

    • Marc Pelletier dit :

      Pour bien répondre, il faut distinguer « village » et « paroisse »ou « municipalité ». Jusqu’au milieu des années 1800 la paroisse de Longue-Pointe occupe un vaste territoire qui va de l’équivalent de la rue Vimont (source Wikipédia) jusqu’à Pointe-aux-Trembles (comprenant aujourd’hui les plus grandes parties de ce qui est aujourd’hui Saint-Léonard et Anjou). Par contre, jusqu’au tournant du 20e siècle, du côté ouest, le coeur du village ne s’est pas développé au-delà de la Montée Saint-Léonard, soit la rue Boucherville actuelle, exception faite des petites rues Caty et Bruneau (qui existent toujours). Selon un mémoire consulté (http://histoire.uqam.ca/upload/files/P.%20Dugas.pdf), il semble que quelqu’un (on ignore qui) aurait développé autour de 1875 son lotissement pour créer une longue rue perpendiculaire au fleuve juste à l’ouest de la rue Haig (la rue Jetté serait la trace de ce développement), mais il ne semble pas y avoir eu développement domiciliaire à ce moment. Il faut attendre le début du 20e siècle, lorsque l’industrialisation de Montréal parvient à Longue-Pointe pour que se développent les secteurs de Guybourg (autour de la rue qui porte le développement de ce secteur) et autour de Beauclerk (le secteur entre la rue Beauclerk et la montée Saint-Léonard, qui appartient aux soeurs de Providence pour les besoins des aliénés, sera constitué en municipalité de St-Jean-de-Dieu et ne connaîtra de développements urbains que récemment).

  10. Pierrette Simard dit :

    Je suis Pierrette Simard je demeurais au 357 rue Lepailleur, j’ai bien connu les Robert on allait à l’épicerie, au magasin Blanc situé en face de l’église. Au Resto Giguère, il y avait un espèce de magasin général (dépanneur) coin Notre-Dame et Lepailleur. jE me suis mariée en 1960, j’ai connu les familles
    Rondeau, Bouchard ( c’était les grands-parents de Mario Lirette de la radio)
    Champoux, Beauchamp, Lauzon, Bienvenue, Vinet.

    Très intéressant

    • Pierrette Simard dit :

      Que de souvenirs à partager.

    • Suzanne Marceau dit :

      Ma mère, Claire Rondeau a habité Longue Pointe toute son enfance. J’allais souvent chez ma grand-mère Marie-Anne Lefrançois-Rondeau.
      Je me souviens des rues St-Juste et Lepailleur. Il y avait en effet une vie de petit village .

  11. Daniel Parisé dit :

    j’aimerais savoir si vous avez la une de tous les journal de montreal.

  12. Geoffrion dit :

    J’ai vécu une partie de ma jeunesse sur la rue Lepailleur en face des 2 deux écoles. J’ai comme souvenir qu’il y a avait un vendeur de charbon à l’époque dans les années 50 sur la rue Curateau … Est-ce possible?

    • CHAMPAGNE GABRIEL dit :

      J;ai habite sur la rue LEPAILLEUR AU 1634 entre les deux ecoles
      Des GEOFFRION j en connaissais deux maisons de chez moi
      Richard son pere s appelais je crois GERARD moi je suis nee la
      en 1952
      SALUT

    • Jacques Quintal dit :

      Oui m. Geoffrion sur la rue Curateau ils y avait la famille Martineau qui vendait du bois de chauffage et du charbon. Ensuite c’était devenu Martineau & Frères huile à chauffage qui a fusionné sous le nom de Gingras & Martineau qui a été achété (je crois) par la famille Vaillancourt propriétaire de Rioux & Bouthillier maintenant localisé au 1885 Bossuet, Montréal.

  13. orphée dit :

    Hippolyte, pas Hyppolite.
    hippo = chevaux ex. hippopotame = cheval de rivière,
    lyte = destruction ex. électrolyte
    détruit par les chevaux, mythologie grecque.

  14. Denise Simard dit :

    Bonjour,
    Quelle surprise de me retrouver sur ce site ce matin. J’ai vécu sur la rue Caty de 1956 à 1975.
    Que de souvenirs!

    • Lyne Mailly dit :

      Bonjour Denise, wow ça fait longtemps. Mes salutations à Gisèle et Diane. J’ai de magnifiques souvenirs de vous trois. xxxx J’aimerais bien vous revoir les trois pour un café en quelque part. Bye Bye

  15. Mireille Tremblay dit :

    Y a-t-il quelqu’un qui aurait des souvenirs et des photos de la rue St-Malo des années 40 et 50 ? de notre bon Dr St-Jean sur St-Juste ? du magasin de fer Ménard sur Notre-Dame ? du bureau d’assurances à côté (Vinet peut-être) ? de l’épicerie ou boucherie sur Notre-Dame entre St-Malo et ?? d’un petit resto où on servait de la salade chaude qu’il était bon de déguster après le tennis ?

  16. Guy St-Jean dit :

    J’ai que des souvenirs lointain de ce qu’était Longue-Pointe. Même si j’y revenait souvent pour visiter les familles de mes parents. Mon père Raymond St-Jean et ma mère Thérèse Bouchard tous les deux décédés aujourd’hui venaient de Longue-Pointe. Je prend actuellement grand plaisir a découvrir ma généalogie. Je voyais plus haut le nom de Maurice Day, j’ai une photo datant de 1944 pour le 50e anniversaire de mariage de mon arrière grand-père son grand-père maternel Samuel St-Jean ou il apparaît avec plein d’autres gens de la famille.

  17. Louise Trudeau dit :

    L’établissement du village disparu de Longue-Pointe remonte à la Nouvelle-France, bien avant 1724. En effet, les seigneurs sulpiciens de l’Île de Montréal, accordent des terres à des colons pour s’établir sur ce qu’on désignait alors la Côte Saint-François. Parmi les premiers, mon ancêtre charpentier Gilbert Barbier, futur beau-père d’Étienne Truteau, reçoit une concession de 3 arpents sur 15 (1665) augmentée l’année suivante de 3 sur 25 arpents au bout de la première.

  18. Gérald dit :

    Je voudrais s’avoir si vous avez des vieilles photos de l’emplacement a ce qui correspond desormais a la 36 avenue et rue René-Lévesque a Pointe-Aux-Trembles.
    Merci
    Au plaisir

  19. René St-Germain dit :

    J’aimerais savoir si l’on possède des informations sur le moulin moulin à Eau d’Olivier Charbonneau et de Pierre Dagenais qui aurait été construit à Longue-Pointe, probablement dans la Côte St-Francois et qui existait déjà en 1665

    Membre de l’Association des moulins du Québec

  20. ADRIENNE LONGPRE dit :

    L’église St-François D’Assise a été démolie après le baptême de mon fils le 21 décembre 1963

  21. Mireille Tremblay dit :

    Quelqu’un a-t-il souvenir qu’il a existé une école de 4 classes sur la rue Lyall juste au nord de la rue Notre-Dame ? Cécile Bienvenue, épouse du bedeau Lucien Crevier, y enseignait, ainsi que Céline Lapierre. J’y ai fait là mes 4 premières années, alors que je demeurais sur la rue St-Malo dans le village, mais j’ignore si cette école avait un nom… C’était une longue marche sur Notre-Dame entre St-Malo et Lyall pour aller à l’école et à l’exception du carré des rues Cathy et Bruneau, de Johnson & Johnson, de Catelli et de la sellerie ?, il n’y avait rien ! Aujourd’hui, ça semble être un semi-détaché résidentiel. J’apprécierais beaucoup en savoir plus sur cette « école ». Merci à l’avance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *