Chronique Montréalité no 27 : Le hockey à Montréal (première partie)

À tous les lundis et pour une troisième saison, une chronique des Archives de Montréal est présentée à l’émission Montréalité sur la chaîne MAtv (http://montrealite.tv/). Vous pourrez revoir les archives sélectionnées et aussi lire les informations diffusées et inédites. Regardez notre chronique à la télé et venez lire notre article sur archivesdemontreal.com.

***

Équipe du Mont-Saint-Louis, années 1920,P96-2_05

L’année 2015 marque le 140e anniversaire du premier match organisé et documenté. De plus, à compter du 18 février au 14 mars 2015 une grande exposition gratuite intitulée «Montréal, ville de hockey : de la ruelle à la légende»  se tient dans le hall d’honneur de l’hôtel de ville de Montréal.

Les origines

À quel endroit du Canada, dans quelle ville le hockey a-t-il vu le jour? Aucun consensus ne se dégage sur cette question. Par contre, le 3 mars 1875, deux équipes de l’Université McGill s’affrontent à la patinoire Victoria. Le match est annoncé dans les journaux et le lendemain le journal The Gazette en fait un compte rendu. Cet événement marque le début du hockey comme sport.

Patinoire Victoria, 1893, P98-04_001-009

Les premiers règlements officiels du ce sport sont publiés dans le journal The Gazette le 27 février 1877. Deux ans plus tard, la rondelle de bois est remplacée par la rondelle de caoutchouc.

Le premier carnaval d’hiver de 1883 à Montréal va donner lieu au premier championnat de hockey remporté par l’Université McGill. D’ailleurs, la coupe du carnaval remise à cette occasion se trouve de nos jours au Musée McCord.

Clubs sportifs de Montréal, années 1880, VM6-10_D1995-1-1-035

C’est durant la décennie 1880 que le hockey s’étend au reste du Canada. Le premier match à Toronto, selon les règles codifiées à l’Université McGill a lieu en 1888.

La coupe Stanley

En 1888, Sir Frederick Arthur Stanley, 1er baron Stanley de Preston et grand amateur de sports est nommé gouverneur général du Canada. Il devient rapidement un adepte du hockey tout comme sa fille Isobel, l’une de premières femmes à jouer à ce sport.

À la suggestion de sa fille et de ses autres enfants, Lord Stanley fait fabriquer une coupe en argent qui prend le nom de «Dominion Challenge Cup».

La coupe Stanley, 1930. VM6-D1980-33-11-002

La première finale de la coupe Stanley a lieu 1893 entre deux clubs amateurs à la patinoire Victoria. Un club d’Ottawa et le Montreal Amateur Athletic Association (MAAA) se disputent la coupe qui est finalement gagnée par le MAAA.

La première équipe de hockey a gagner la coupe Stanley est originaire de Montréal. L’année suivante, le MAAA récidive en mettant la main sur le précieux trophée en devenir.

Match de hockey à l’Université McGill, vers 1900, P98-04_008-022

Selon les voeux de Lord Stanley, les futurs gagnants pourront ajouter des anneaux d’argent à la coupe dont le premier est ajouté en 1912. La coupe devient la propriété exclusive de la Ligue nationale de hockey en 1926.

Les Canadiens français et le hockey

Les premiers clubs de hockey francophones apparaissent durant la décennie 1890. La première équipe est le National fondée en 1895 par d’anciens étudiants du Mont Saint-Louis. Le deuxième club est le Montagnard en 1898, aussi un club de raquetteurs, avec des anciens étudiants du Collège Sainte-Marie.

Tourefois, le grand club canadien-français est fondé le 4 décembre 1909 : Les Canadiens de Montréal.

Les Canadiens, 1912-1913, VM94-Z2227

Le propriétaire est John Ambrose O’Brien qui désire exploiter commercialement la rivalité entre les francos et les anglos-montréalais. Il demande à un joueur connu Jean-Baptiste Laviolette (Jack Laviolette) de recruter des joueurs pour mettre sur pied une équipe qui fera compétition aux Wanderers de Montréal.

Match de hockey, vers 1900, VM6-10_D1980-33-10-007

Les Canadiens jouent leur premier match le 5 janvier 1910 devant 3 000 personnes à l’aréna Jubilee contre les Silver Kings de Cobalt (Ontario).  Malheureusement, en raison de l’intégration de deux nouvelles équipes, les matchs sont annulées et une nouvelle saison débute.

Le 7 février 1910, à leur cinquième match. les Canadiens remportent leur première victoire officielle contre les Comets de Haileybury. Ils terminent la saison au dernier rang de la Ligue et la coupe Stanley est  gagnée par l’autre équipe montréalaise, les Wanderers.

La première coupe des Canadiens

Le 30 mars 1916, le Canadien remporte sa première coupe Stanley contre les Rosebuds de Portland à l’aréna de Westmount. L’équipe est menée par l’entraîneur et capitaine Newsy Lalonde (Édouard-Charles), les joueurs Didier Pitre et Jack Laviolette ainsi que le gardien Georges Vézina, une légende du hockey dont le nom est toujours associé au trophée décerné au meilleur gardien de but de la Ligue nationale de hockey (NHL)

Né en Chicoutimi en 1887,  Vézina devient gardien des Canadiens lors de la saison 1910-1911. Le lendemain de la conquête de la coupe Stanley, son épouse Stella Morin donne naissance à Joseph Louis Marcel à Chicoutimi. Quelques mois plus tard, le bébé est photographié dans la coupe. Connu sous le nom de Marcel Stanley Vézina, il travaille toute sa vie pour le Canadien National, demeure à Jonquière et a 5 enfants.

Marcel «Stanley» Vézina, vers 1916, VM6-D1980-33-11-003

À compter de la décennie 1920, les grandes vedettes de l’équipe sont Aurèle Joliat et Howie Morenz. Joliat, le numéro 4, est un petit joueur rapide mesurant 5 pieds et 6 pouces et pesant 136 livres. Toujours coiffé de sa légendaire casquette, il est néanmoins un joueur très robuste qui est au Temple de la Renommée du hockey en 1947.

Aurèle Joliat, vers 1925, VM6-D1980-33-9-A-003

Aurèle Joliat, vers 1925, VM6-D1980-33-9-A-003

Quant à Howie Morenz, l’éclair de Stratford, il est l’un des grands joueurs de son époque et la première grande vedette des Canadiens. En janvier 1937, il a un terrible accident sur la glace et meurt en mars suivant. Sa dépouille est installée au centre de la glace du Forum et des milliers de personnes viennent lui rendre hommage. À l’automne, son chandail numéro 7 est le premier à être retiré et hissé au Forum.

Howie Morenz, vers 1925, VM6-D1980-33-9-A-005

Un sport populaire

Au cours des années 1920, les équipes amateurs se développent dans les différents quartiers de Montréal.  Des ligues se mettent sur pied.

Équipe de Bordeaux, vers 1920, SHM19-Y-5_003

Dans les années 1930, on retrouve même une équipe du nom de Concordia, membre d’une ligue sénior, et qui est subventionné par la Ville. En 1939, le directeur des services Honoré Parent s’oppose à la subvention annuelle. Il souhaite plutôt que l’argent soit utilisé pour constituer une ligue de hockey interne à l’administration municipale qui ne verra jamais le jour.

Équipe Concordia. 1933-1934, VM94-Z105-5_1933-34

À voir!

Une exposition gratuite sur le hockey dans le hall d’honneur de l’hôtel de ville de Montréal du 18 février au 14 mars 2015 : photos et documents des Archives de la Ville de Montréal et du musée McCord;  objets prêtés par des collectionneurs;  toiles de l’artiste Pierre Pivet représentant 6 légendes des Canadiens.

012_Montreal_ville_hockey_expo

À consulter

Notre histoire : Le site historique des Canadiens de Montréal. http://notrehistoire.canadiens.com/

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *