Hommage à notre vénérable aqueduc

5 avril 1939 VM94-Z1418-7

Installation des égouts à l’est de la rue Molson. 5 avril 1939.
VM94-Z1418-7

L’eau potable a alimenté bien des discussions cette semaine, alors que tous les Montréalais ont pu constater à quel point notre aqueduc est d’une importance capitale dans la vie de tous les jours. … Nous croyons donc qu’il est temps pour tous de prendre un instant afin de se réconcilier avec ce vénérable système, en redécouvrant son histoire, son administration municipale ayant débuté il y a maintenant 160 ans.

Afin de lui rendre un hommage senti, les Archives de Montréal inauguraient d’ailleurs vendredi dernier une vitrine donnant un aperçu de son histoire, au musée Pointe-à-Callière. Vous pourrez y observer tout le chemin parcouru depuis près de deux siècles…

Rue des Commissaires (de la Commune) : pose d'un tuyau de 48". 1922-1926. VM4,S14,SSY,SSS1,D11-1612

Rue des Commissaires (de la Commune) : pose d’un tuyau de 48″. 1922-1926. VM4,S14,SSY,SSS1,D11-1612

À la fin du 18e siècle, les habitants de Montréal puisent leur eau potable à même les rivières, le fleuve, les rares fontaines ou font appel à des porteurs d’eau. La mise sur pied en 1801 d’une première compagnie privée d’alimentation continue en eau potable constitue donc une véritable petite révolution. Cependant, le réseau de distribution est fragile face à une population sans cesse croissante. L’entreprise déclare forfait. La Ville de Montréal en rachète les infrastructures en 1845 et en planifie l’agrandissement.

Élargissement du canal de l’aqueduc. 1922.
VM4-14-Y-1_9-1429

Toutefois, à l’été 1852, deux terribles incendies surviennent alors que la canicule sévit et que les réservoirs sont à sec. Une part importante des installations disparaît en même temps que les quelque 1200 habitations touchées. Forcée de repenser ses infrastructures, la ville confie à l’ingénieur Thomas C. Keefer la responsabilité de concevoir les bases du système actuel. Construit entre 1853 et 1856, l’aqueduc est implanté au pied de l’avenue Atwater, sur la pointe nord-est de ce qui est aujourd’hui l’arrondissement de Verdun. Un canal de 2,4 km est creusé afin d’amener les eaux du fleuve dans le secteur, et prend sa source dans les rapides de Lachine.

Rue Amherst - pose de canalisations, 1927-1928. VM4,S14,SSY,SSS1,D13-1876

Rue Amherst – pose de canalisations, 1927-1928. VM4,S14,SSY,SSS1,D13-1876

Au fil des ans, ce réseau est continuellement amélioré. Malgré tout, la qualité de l’eau et les conditions sanitaires s’avèrent souvent pitoyables. Lorsqu’une terrible épidémie de fièvre typhoïde frappe les Montréalais en 1910, le conseil municipal décide de s’inspirer des villes américaines en votant l’amélioration du réseau existant, notamment par la construction d’une usine de filtration, terminée en 1918. Les efforts subséquents se multiplient. La station de pompage Atwater est érigée en 1923 sous la supervision de l’ingénieur Charles-Jules Des Baillets. Les pompes à vapeur font place à un réseau électrifié. La mise en service d’une usine de traitement dans l’arrondissement LaSalle en 1978 vient définitivement assurer un approvisionnement fiable en eau pour l’ensemble de l’île de Montréal.

Vue générale de la construction de l'usine de filtration Atwater. 1915-1917. VM4,S14,SSY,SSS1,D3-553.

Vue générale de la construction de l’usine de filtration Atwater. 1915-1917. VM4,S14,SSY,SSS1,D3-553.

***

Les Archives de Montréal vous proposent aujourd’hui un album de 41 photos (http://www.flickr.com/photos/archivesmontreal/sets/72157633662005730/), qui témoigne avec force de l’entreprise colossale qu’a représentée la mise en place de l’aqueduc aux XIXe et XXe siècle.

L’un de nos films d’archives présentant l’aqueduc et certains égoûts à Montréal en 1932 : http://archivesdemontreal.com/2010/05/03/aqueduc-et-egouts-a-montreal-en-1932/

Pour en savoir plus sur l’histoire de l’aqueduc : http://www.radio-canada.ca/emissions/desautels/2012-2013/chronique.asp?idChronique=294106

Partagez cet article :

Mots-clés

2 réponses à Hommage à notre vénérable aqueduc

  1. Robert dit :

    Merci beaucoup pour cet article sur l’aqueduc. Il est primordial que nous comprenons l’histoire. J’aime les articles de cette nature. Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *