Le dernier maire de Montréal élu par les conseillers municipaux, 1851

Charles Wilson, vers 1850, VM6-D026-7Depuis la première incorporation de Montréal en 1833, le maire est élu par les conseillers municipaux. Jacques Viger sera la premier. Il fera trois mandats (1833, 1834 et 1835) jusqu’au non renouvellement de la charte en 1836. Une seconde incorporation est octroyée en 1840.  Durant les décennies suivantes les élections ont lieu à chaque année au début décembre de 1842 à 1844 et au début mars à compter des années suivantes.

À cette époque, le droit de vote est restreint aux hommes propriétaires de biens fonciers qui ont payé leurs taxes et leurs cotisations.  Moyennant reçu, ils obtiennent un certificat de vote au bureau du greffier de la Ville.  Après l’élection du 3 mars 1851, le conseiller Charles Wilson est élu maire de la Ville par ses pairs. Il est le dernier à être nommé de cette façon puisque l’année suivante, lors de l’élection tenue du 16 février au 4 mars, il devient le premier maire élu directement par les électeurs.  Avec 18 candidats en liste, Wilson recueille 2 463 votes contre 4 pour ses plus proches rivaux, Jean-Baptiste Homier et . les 15 autres ne récolteront que 3, 2 ou une seule voix.

Charles Wilson, années 1870, BM1,P2251-1Charles Wilson est né à Coteau-du-Lac en 1808, il est un commerçant de quincaillerie prospère avant de devenir l’un des administrateurs de la Scottish Provincial insurance Company.  En 1847, il est élu conseiller municipal du quartier Centre.  Nommé une première fois à la mairie en 1851, il conserve son poste en 1852 et 1853.  Conseiller législatif en 1852, il termine sa carrière politique comme sénateur de 1867 jusqu’à son décès le 4 mai 1877 à Montréal.

Source : http://ville.montreal.qc.ca/archives/democratie

 

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *