Les années 60 en couleurs : le pont Jacques Cartier et ses environs, 1964.

Pont Jacques-Cartier, 1964, VM94-AD21-007La construction du pont Jacques-Cartier au cours des années 1920 reflète l’essor important du transport routier dans la région montréalaise. Comme le mentionne Jean-Claude Robert dans son « Atlas historique de Montréal », camions et autobus bouleversent  le transport des marchandises et des personnes, alors que le nombre de véhicules pour la ville de Montréal passe de 6 859 en 1917 à 74 600 en 1941. La circulation sur le pont Victoria devient rapidement périlleuse et les réclamations liées à un nouveau pont s’accumulent, notamment chez les cultivateurs avoisinants, soucieux d’accéder plus rapidement au marché montréalais.

C’est en réponse à ces demandes répétées que le président de la Commission du Havre de Montréal dévoile en 1924 la trajectoire d’un futur pont reliant Montréal à Longueuil. La cérémonie de la première pelletée de terre a lieu le 26 mai 1925 et la pierre angulaire est posée à la jonction des rues Notre-Dame et St-Antoine le 9 août 1926. Officiellement inauguré le 24 mai 1930 devant 4 000 personnes, le pont du Havre est rebaptisé pont Jacques-Cartier en 1934, afin de souligner le 400e anniversaire de la découverte du Canada. Le projet ayant coûté 23 millions $, un péage est mis en place dès l’inauguration.

Le pont Jacques-Cartier se transforme à la fin des années 1950 et au début des années 1960 : deux voies supplémentaires sont successivement ouvertes et le péage disparait. Mais c’est l’année 1962 qui marque l’avènement d’une toute nouvelle ère pour ce secteur, alors que Montréal est promulguée ville hôtesse de l’Exposition universelle de 1967. Le paysage environnant se transforme subséquemment de façon spectaculaire, alors que sont entrepris la construction de l’île Notre-Dame et l’élargissement de l’île Sainte-Hélène.

Les Archives de Montréal vous proposent aujourd’hui un album de 17 photos du pont Jacques-Cartier et de ses environs en 1964, à l’adresse suivante :

http://www.flickr.com/photos/archivesmontreal/sets/72157630854997336/

Pont Jacques-Cartier, île Sainte-Hélène et centre-ville de Montréal, 1964, VM94-AD21-006

 

Partagez cet article :

8 réponses à Les années 60 en couleurs : le pont Jacques Cartier et ses environs, 1964.

  1. Marc dit :

    Est-ce que vous savez quel était la fonction de la grande tour aux carreaux rouges et blancs juste à l’est du pont? Quand fut-elle démolie?

    Merci!

  2. salut je fait un projet sur le pont jacque cartier j aimerais avoir plus d informatins je suis interreser mais j adore votre site :):):)*)

  3. Stéphanie Martin dit :

    Bonjour, Je chercher des informations sur le secteur entre les rue Sherbrooke, Logan, de la visitation et l’avenue Papineau. Je cherche a connaitre des événements MAJEURS arrivés à l’intérieur de ce secteur. Merci de votre aide.

    • Anick Forest Bonin dit :

      Pour une recherche personnelle, contactez-nous via les coordonnées indiquées dans la section « nous joindre » ou déplacez-vous à notre salle de consultation sur les heures d’ouvertures. Merci!

  4. Pierre Chabot dit :

    Je cherche quel bâtiment se trouvait juste à l’ouest et au nord de la station de pompage Craig vers 1960. Ce bâtiment de 5 étages était flanqué du côté sud d’une énorme cheminée (ou une tour d’une hauteur équivalent à 6 étages surmontée d’une cheminée presqu’aussi haute).

    Était-ce simplement un immeuble de logements et la tour était-elle rattachée à la station de pompage?

    • Nicolas Bednarz dit :

      Pour une recherche personnelle, contactez-nous via les coordonnées indiquées dans la section nous joindre ou déplacez-vous à notre salle de consultation sur les heures d’ouvertures. Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *