Montréal veut reconnaître officiellement Jeanne Mance comme cofondatrice de Montréal

Montréal, le 7 mars 2011 – En prévision du 375e anniversaire de Montréal en 2017, le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, et la responsable de la culture, du patrimoine, du design et de la condition féminine au comité exécutif, Mme Helen Fotopulos, ont profité de l’occasion de la Journée internationale des Femmes, pour annoncer le lancement d’une importante démarche visant à reconnaître Jeanne Mance comme cofondatrice de Montréal, au côté de Paul de Chomedey, sieur de Maisonneuve. Pour l’occasion, le maire était accompagné du directeur général du CHUM, M. Christian Paire, de la directrice du Centre Jeanne-Mance, Sœur Thérèse Payeur, r.h.s.j., et de l’historien M. Jacques Lacoursière.

« Dans toute l’histoire de l’humanité, peu de villes peuvent s’enorgueillir d’avoir été fondées ou cofondées par une femme. Jeanne Mance a joué un rôle fondamental dans la fondation de Montréal et nous en sommes très fiers. Pourtant, ce fait important n’est pas reconnu officiellement. C’est pourquoi nous voulons rectifier le tir et redonner toute la place qui revient à cette femme remarquable »,  a déclaré le maire.

La Ville de Montréal a désigné le Bureau du 375e anniversaire de Montréal comme coordonnateur d’une équipe de travail conjointe et elle a mandaté l’historien Jacques Lacoursière pour que de rigoureuses vérifications soient effectuées, de concert avec d’autres historiens et le Musée des Hospitalières, afin que la reconnaissance officielle puisse être faite.

« Jeanne Mance est beaucoup plus que la fondatrice de l’Hôtel Dieu de Montréal. Elle a été, à plusieurs titres, la cofondatrice de Ville-Marie », a déclaré M. Lacoursière.

Cette reconnaissance de Jeanne Mance est le premier jalon d’une série qui consiste à rendre hommage, à chaque 8 mars d’ici 2017, à des femmes issues de différents domaines et qui ont contribué de façon remarquable au développement de Montréal.

« Intimement liée à la fondation de Montréal et de l’Hôtel-Dieu, Jeanne Mance a façonné l’histoire de Montréal. La reconnaissance que nous souhaitons lui donner vient réaffirmer toute l’importance que Montréal accorde aux valeurs d’égalité et de parité », a souligné Mme Helen Fotopulos.

Par ailleurs, demain, en cette Journée des femmes, aura lieu à l’auditorium Jeanne-Mance de l’Hôtel-Dieu du CHUM, la sortie montréalaise du documentaire de la réalisatrice Annabel Loyola, « La Folle entreprise, sur les pas de Jeanne Mance ». L’événement est le fruit de la collaboration entre le Bureau du 375e, la Ville de Montréal, le CHUM, le Musée des Hospitalières et la réalisatrice, Mme Annabel Loyola. Pour davantage d’information sur le film et sa réalisatrice, visiter le : http://jeannemancefilm.wordpress.com/

 (Communiqué de la Ville de Montréal, 7 mars 2011)

ARTICLES ET REPORTAGES

7 mars 2011

8 mars 2011

10 mars 2011

  • Champs Libres (publication des étudiants du cours Photojournalisme 1 du cégep du Vieux-Montréal), 10 mars 2011

SITES, PAGES ET DOCUMENTS WEB IDENTIFIANT JEANNE MANCE COMME COFONDATRICE DE MONTRÉAL

Partagez cet article :

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *