Montréal passé et présent 3 – l’avenue Papineau et la brasserie Molson

La portion sud de l’avenue Papineau, à l’intersection de la rue Notre-Dame est située dans l’ancien quartier Sainte-Marie – mieux connu sous le nom de « faubourg à m’lasse » – depuis l’ouverture de cette voie de circulation importante en 1810.

D’abord faubourg agricole où s’installent aussi des artisans de toutes sortes, ce secteur de la ville s’industrialise rapidement au 19e siècle. Dès cette époque, les logements ouvriers, souvent vétustes, côtoient les manufactures et usines le long des rues du quartier.

Comme en témoigne la première photo, le secteur est encore mi-résidentiel, mi-industriel durant la seconde Guerre mondiale. Toutefois, par la suite, un certain déclin entraîne de nombreuses fermetures d’usines et les projets de rénovation urbaine des années 1960 et 1970 amputent le quartier.

Dès 1963, c’est tout le quadrilatère inclus entre la rue Notre-Dame, le boulevard René-Lévesque, la rue Saint-Antoine et l’avenue Papineau qui disparaît pour faire place à la Maison de Radio-Canada (inaugurée en 1973). Quelques années plus tard, la construction de l’autoroute Ville-Marie achève de transformer radicalement le paysage.

Au coin de l’avenue Papineau et de la rue Notre-Dame, la brasserie Molson – présente sur le site dès 1786 – est l’une des rares installations qui assure aujourd’hui une certaine continuité dans l’évolution physique de ce secteur.

Partagez cet article :

3 réponses à Montréal passé et présent 3 – l’avenue Papineau et la brasserie Molson

  1. Ping : 2010 sur le blogue Archives de Montréal (en anglais) « Archives de Montréal

  2. Victor dit :

    Je suis curieux de savoir l’histoire de la rue Papineau au sud de la rue Notre-Dame. Maintenant un cul de sac, on dirait qu’il passait sous les voies ferroviaires, pour se rendre aux quais?
    Il se trouve entre la cie Molson et l’ancien Canadian Rubber Co.
    Ce passage est maintenant fermé avec une clôture .

    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *