Édith Piaf à l’hôtel de ville de Montréal, 10 mai 1955

Le maire Jean Drapeau interviewant la chanteuse française Édith Piaf et son mari Jacques Pills pour la station radiophonique CJMS. VM94-Z1822-5

Pour souligner le 50e anniversaire du décès d’Édith Piaf, nous vous proposons un article sur sa visite à Montréal en 1955

***

Après avoir présenté leur spectacle dans plusieurs villes américaines, Édith Piaf et sa troupe s’installent au Théâtre Her Majesty’s (1421, rue Guy) du 9 au 22 mai 1955. Sa Continental Revue comprend le chanteur Jacques Pills, les danseurs The Rivieras, le mime Harry Mimmo, les acrobates Les Marcellis de même que les fantaisistes Les Arnaut. Les représentations se tiennent en matinée à 14h30 et en soirée à 20h30. Le prix des billets varie de 1,13$ à 3,38$ pour la représentation de matinée et de 1,69$ à 3,94$ pour celle de soirée.

Dans son édition du 15 mai, Le Petit Journal fait une recension du spectacle. Il évoque la «trop» longue première partie du spectacle et regrette que la seconde, consacrée au tour de chant d’Édith Piaf, soit trop brève. La chanteuse française présente un spectacle de quarante-cinq minutes comprenant douze chansons qui «ont été aussi chaleureusement applaudi[e]s tant cette figure tour à tour rêveuse, suppliante ou subtilement moqueuse, tant ce débit rauque mais vivant impressionnent l’auditoire (Le Petit Journal, 15 mai 1955, p. 68)». Dans sa critique, le journaliste fait aussi état de sa présence scénique.

Le chanteur français Jacques Pills signe le livre d’or de la Ville de Montréal en présence de son épouse, la chanteuse Édith Piaf, du mime Harry Mimmo et du maire Jean Drapeau. VM94-Z1822-3

Ses moyens demeurent toujours aussi simples…et aussi efficaces. La même robe de teinte sombre et de ligne droite, aucun déplacement sur scène, seuls quelques gestes des mains ponctuant ses chansons, qui sont autant de petits drames. La voix commence à traduire une légère fatigue (ce qui expliquerait que Mme Piaf n’ait donné aucun rappel lors de la première) mais le métier demeure égal à lui-même.
(Le Petit Journal, p. 68)

Durant son séjour à Montréal, Édith Piaf est reçue à l’hôtel de ville de Montréal le 10 mai par le maire Jean Drapeau. En compagnie de son mari, le chanteur Jacques Pills et du mime Harry Mimmo, elle signe le livre d’or.

Signature du livre d’or de la Ville de Montréal par ɉdith Piaf, Jacques Pills, Harry Mimmo et le maire Jean Drapeau. Le nom de Piaf a été écrit de façon erronée, avec deux « f ». VM1,S12,D4

Partagez cet article :

Une réponse à Édith Piaf à l’hôtel de ville de Montréal, 10 mai 1955

  1. Richard Levesque dit :

    Je possède le programme souvenir de la tournée et 2 programmes de la soirée .merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *